Un geste pour une empreinte

Ensemble, reboisons la mangrove et prenons soin

de la terre, pour que la jeunesse de Kabadio puisse continuer à y faire son chemin !

 

En quelques clics seulement !



La demande

Janvier 2016. L'Association de la Jeunesse de Kabadio (AJUK), représentée par Moustafa Kandioura, adresse une demande forte à IEFR : soutenir le village dans le reboisement de la Mangrove aux abords du campement villageois pour préserver l'écosystème et participer ainsi activement à la lutte contre l'exode des jeunes de Kabadio.

Une demande écrite est remise à Benjamin, chargé de faire remonter ce besoin.

La zone disparaît d'année en année.

La Collecte

La demande de l'AJUK est validée par le bureau de IEFR et c'est ainsi qu'en janvier 2017 lors du séjour Permakabadio, le groupe se rend sur la zone et décide d'avancer ensemble sur ce projet. De retour en France, Anouk, en service civique et Alexis, stagiaire en communication, s'emparent du dossier et organisent un financement participatif via Hello Asso.

Une phase 1 d'étude est à organiser via le départ d'un ou deux volontaires vers Kabadio en juillet 2017 pour la réflexion sur la création de digues. La phase 2 sera le reboisement d'un premier hectare de rhizophora.

L'action

Un groupe de travail com' et technique se met en place avec d'anciens et nouveaux membres de IEFR. Déjà l'idée d’œuvrer dès l'été 2017 fait l'unanimité et il est bon d'agir pendant que la jeunesse de Kabadio est disponible pour préserver son environnement.

Une vidéo est montée, des idées de supports de com' sont prévues et des partenariats se créés, notamment avec Radio Calade pour une émission en direct le 2 juin 2017.


Parrain du projet Mangrove,

SEM Alioune DIOP Consul Général du Sénégal à Lyon.

 

 

 

"je soutiens ce projet parce qu'il est innovant et au service des populations contre l'exode des jeunes"

 

 

 

 

 

 

Site du Consulat SN